Scuf
Rugby

N° 355

|

27 avril 2023

L'édito du président

Julien
Schwartz

Pour ce week-end de phases finale le SCUF a encore performĂ© en SĂ©nior avec un scĂ©nario hitchcockien en RĂ©serve et une prestation avec malgrĂ© tout un goĂ»t d’inachevĂ© pour l’Ă©quipe première.

A l’arrivĂ©e deux succès Ă©triquĂ©s mais deux promesses d’exploit pour ce dimanche de premier mai pour la première et de huit mai pour la RĂ©serve.

Avec dans l’ombre le travail d’un trio de vieux grognards qui par pudeur ne laisserons jamais transpirer leur bonheur de voir le SCUF autant en forme : les indispensables GĂ©rard Potier, Miguel Rams et Laurent Laguerre. Un grand merci Ă  eux pour leur implication !

Mais quand bien mĂŞme les juniors ont vu leur aventure s’arrĂŞter si près d’une qualification en quart de finale, ces excellents rĂ©sultats interpellent dès Ă  prĂ©sent tous les Ă©ducateurs de la section : comment les pĂ©renniser pour que la formation scufiste maintienne la section Ă  ce niveau rĂ©cemment obtenu notamment par le projet club mis en place et le travail accompli ?

Et déjà nombreux sont ces coaches dédiés qui réfléchissent sur les différentes solutions possibles pour que nos jeunes scufistes malmenés par deux saisons de Covid et de contraintes structurelles (6 semaines de grèves sans terrain et un seul entraînement par semaine pour certaines catégories), puissent relever ce défi?

Des rĂ©unions sont d’ores et dĂ©ja planifiĂ©es pour prĂ©parer les cycles qui feront avancer nos jeunes licenciĂ©s.

Car comme le dit le fameux dicton de vestiaire : « on n’est pas lĂ  pour ĂŞtre ici » !!! Dediou !

Alors pour ceux qui peuvent faire un tour à Roubaix dimanche, Rendez-vous au mythique véléodrome !

Bonne lecture !

SENIORS 1 - une première marche de franchiE

FED.3 : S.C.U.F 25-24 Roubaix - 32eme Aller chpt france

Pour cette première Ă  ce niveau de compĂ©tition depuis plus de 30ans, les « Sans Stade Fixe » avait rdv au vĂ©lodrome de la Cipale. L’équipe Ă©tait Ă  peu près au complet Ă  quelque exception : notre futur prĂŞtre en mĂ©diation sur les chemins de Compostelle en basquerie, l’aĂ®nĂ© BdB, parti lui, courir Ă  la recherche de ses parties gĂ©nitales et enfin notre petit blond qui s’Ă©tait fait lĂ©gèrement Ă©corchĂ© les genoux en chahutant dans la cours de rĂ©crĂ©ation… !

Avec deux autres équipes séniors engagés, la tribune historique n’affichait pas tout à fait complet mais les historiques & irréductibles étaient là ainsi qu’une belle représentation des éducateurs EDR pas peu fiers de voir leur petits gars’ noirs & blancs s’émanciper ! Quelques juniors, malheureux la veille dont le parcours est à saluer, avaient aussi fait le déplacement !

Marco, vent dans le dos, défleure la marque à la 12ème après une belle entame équilibrée où chacune des deux équipes a eu ses temps forts. Nous assistons à une belle partie plutôt rythmée avec un essai des Ch’Ti qui aura eu le mérite de piquer notre équipe qui réagit bien avec 2 essais de belle facture d’Antoine Raffy ! A souligner un superbe maul, bien dans l’ADN scufiste, que tant d’adversaire nous envie et qui aboutira sur le doublé de notre grand blondinet ! Alvarez transforme pour arriver à la mi-temps sur le score de 15 à 7 !

Les oranges découpées avec tendresse par notre DT auront revigoré les habitués du pavé qui rattaquent cette 2e mi-temps en faisant rentrer un banc déterminant pour la suite des évènements.

Pas de point marqué pendant près de 20 min avant que le 13 adversaire au long compas passe à travers notre défense un peu aux fraises sur le coup. L’essai est transformé et Michel rajoute 3 points !

L’intensité de la partie monte d’un grand et à l’issu d’un beau mouvement collectif où les 2 pillards fraichement rentrés auront bien œuvré, le mulet catalan alias Marmule « déborde » et file à l’essai à la 70ème! Marc toujours impérial enquille la transformation (un seul échec ce dimanche) !

Malheureusement, comme aurait dit Matthieu Lartot (que nous saluons), les scufistes ne valident pas la marque avec une réception de coup d’envoi loupée. Sur la mêlée qui suit, les roubaisiens combinent et envoient le centre Neu à l’essai. Michel transforme, sellant la marque en permettant à nos adversaires de revenir à un point !

Ce match n’aura pas permis à l’une des deux équipes de prendre un avantage décisif pour le prochain tour mais aura bien confirmé que le SCUF a largement sa place à ce niveau et peut nourrir des ambitions légitimes pour la suite !

Rendez-vous ce dimanche à 15h au vélodrome de Roubaix cette fois, pour la revanche qui décidera laquelle des deux équipes aura le droit de jouer une montée en Fed2, le tour d’après !!

Laurent Chabé

 
➡️ S.C.U.F : 3E 2T 2P
➡️ BOBIGNY : 3E 3T 1P
 
 

Compo S.C.U.F : 1 A. Revert 2 A. Simon (c) 3 H. Jagtar Singh 4 B. Lyon 5 E. Rebours 6 J. Louge 7 L. Cardoso 8 L. Bernard 9 A. Calvet 10 E. Chenivesse 11 S. Allam 12 A. Raffy 13 G. Beaud De Brive 14 T. Mynard 15 M. Alvarez
16 C. Hue 17 L. Rumin 18 M. Mathieu 19 P. Belliard 20 C. Faure 21 A. Castille 22 G. Marnet

 

 

SĂ©niors 2 - La RĂ©serve au bout de l'exploit

EXC.B : S.C.U.F 25-25 ARRAS (A.P) - 32ème Chpt France

Le chemin des 16eme de finales fût rude pour nos scufistes. Pour affronter Arras, le terrain choisi est celui du RC Compiègne.
Les pĂ©ripĂ©ties commencent dès le trajet pour nos joueurs. Le chauffeur de car dĂ©cide de prendre un tunnel trop bas de 70cm, frotte la carrosserie Ă  plusieurs reprises et percute le rĂ©troviseur de la voiture de gendarmerie lĂ  pour nous escorter. Après 30 minutes d’arrĂŞt pour divers constats et contrĂ´les, nous arrivons enfin Ă  Compiègne. Ville historiquement liĂ©e Ă  la royautĂ© et au Second Empire, le cadre pour un tel affrontement Ă©tait idĂ©al pour le plus grand plaisir de notre grand historien, l’indispensable GĂ©rard Potier. La reconstitution d’une bataille napolĂ©onienne installĂ©e devant le château de la ville rĂ©sumait bien ce qui attendait nos noirs et blancs : de la boue et du combat.
 
Pressé par un timing serré, le planning d’échauffement est accéléré. Face à une équipe similaire à Haguenau du dimanche précédant : avec un bon coup de fourchette comme notre DT. La première action est marquée par une grosse défense encourageante des noirs et blancs. Mais le numéro 10 adverse, dont le bon jeu au pied et le vent dans le dos fait mal au 3eme rideau, entraîne une erreur et un premier essai pour Arras. La première mi-temps est dominée par les nordistes qui enchaînent les pénalités et deux essais. Les noirs et blancs gâchent le peu d’actions dans le camp adverse et restent Fanny à la mi-temps. 25-0 pour les nordistes quand on rentre aux vestiaires.
 
Les mines sont abattues, presque sous le choc de la non-performance réalisée. Comme le diront les coachs Arnaud et Yaelle, sortir d’une phase finale sur un non-match est une insulte au travail fourni par tous depuis le début de l’année. Et très justement, Arnaud nous dit qu’avec le vent dans le dos et un réveil de nos troupes, 25 points ça se rattrape et que les miracles existent. Et quand on est une bande de potes qui aiment jouer ensemble, et qu’on maitrise notre plan de jeu, on peut croire au miracle.
 
C’est galvanisĂ©s et dĂ©cidĂ©s Ă  montrer ce dont ils sont capables que les noirs et blancs reviennent sur la pelouse. En mettant la main sur le ballons, nos joueurs dominent et fatiguent les Ch’Ti dont les avants mettent de plus en plus souvent les genoux aux sol. Un premier essai signĂ© NoĂ© Lefebvre, un second du capitaine Arnaud Beuille (revenu d’un enterrement de vie de garçon le matin mĂŞme pour apporter sa pièce Ă  l’édifice), puis un troisième de Jules Robert nous ramène Ă  25-17 Ă  20 minutes de la fin du match. Les joueurs d’Arras faiblissent et ne lâchent pas leur qualification, mais se font pĂ©naliser Ă  5 minutes de la fin face Ă  leurs poteaux. 25-20 grâce Ă  la botte de François Guillaume Giroux et nous revoilĂ  Ă  portĂ©e de victoire. Les scufistes se dĂ©chaĂ®nent et Capitaine Beuille allonge une sautĂ©e en bout de ligne qui envoie Romain Coville en terre promise. La transformation en coin est compliquĂ©e, 25-25 Ă  2 minutes de la fin. Les nordistes ne rĂ©sistent plus aux assauts noirs et blancs et sont pĂ©nalisĂ©s sur la dernière action. Les valeureux supporters qui ont fait le dĂ©placement retiennent leurs souffles, mais la tentative lointaine est manquĂ©e et c’est donc en prolongation que les deux Ă©quipes se dĂ©partageront. Si la victoire n’est pas encore acquise, le miracle a commencĂ©. Les 25 points en une mi-temps sont remontĂ©s, et la confiance est cĂ´tĂ© scufiste dĂ©sormais. Les 20 minutes de combat qui ont suivi ne marqueront pas les livres d’histoires. Aucun point marquĂ©, mais chacun donne ses dernières forces dans la bataille. Ne pas rompre, ne pas se faire pĂ©naliser. Avec 4 essais de notre cĂ´tĂ© et 3 en face, nous gagnerons si le score en reste lĂ . Et les derniers efforts paient. L’arbitre siffle la fin du match. Le miracle de Compiègne a eu lieu.
 
Nous irons donc défier Fumel dimanche 7 mai pour les 16eme de finales de championnat de France, pour continuer à écrire notre histoire.
 
Joseph SADDIER
 
 

➡️ ARRAS B : 3E 2T 2P
➡️ S.C.U.F B : 4E 1T 1P

Compo S.C.U.F :  1 Q. Bayard 2 E. Goeury Mayo 3 T. Vendrell 4 J. Robert 5 F. Aubry 6 A. Coutaud 7 J. Muckensturm 8 I. Bornens (c) 9 P. David 10 S. Philipon 11 N. Lefebvre 12 R. Coville 13 C. Thouy 14 J. Saddier 15 F. Giroux
16 S. Thih Thih Belabed 17 A. Perennou 18 M. Attia 19 A. Bremer 20 A. Beuille 21 P. Beyne 22 E. Brennan

 

JUNIORS - si près de l'exploit...

National M18 RIOM 10 - SCUF 9

Samedi 22 avril après une belle victoire face à Dijon la semaine passée, les juniors avaient rendez-vous avec Riom pour une place en 1/4 de finale de championnat de France. Après un départ dans la matinée l’équipe arrive tôt au stade et peut donc découvrir les lieux tranquillement. On plante le décor, terrain en herbe, pâquerettes et en guise de tribune une main courante à 1,50m de la touche, ça sent bon les phases finales.On commence à voir arriver de plus en plus de monde, les trompettes font de plus en plus de bruit et finalement est ce que ce n’est pas pour ça qu’on travaille depuis début septembre et surtout qu’on joue au rugby ?. Le coup d’envoi approche à grand pas et le dernier discours rappellera à tous le caractère précieux d’un 1/8e de finale avec les personnes avec qui on a commencé à jouer qui plus est quand la majorité des entraîneurs de l’école de rugby fait le déplacement. Le match débute et personne ne s’était trompé sur le style de jeu des riomois , dominateurs devant et puissants sur les impacts Riom fait sa loi durant les 5 premières minutes. C’est pourtant les Scufistes qui auront la première chance d’ouvrir le score sur une pénalité qui fuit le cadre. Finalement l’arrière riomois après deux échecs finit par ouvrir le compteur et donner du travail au tableau d’affichage. 3-0 à la 25’, les juniors reprennent le dessus menant un combat âpre sur chaque ruck et chaque impact permettant à notre buteur de punir par deux fois l’indiscipline riomoise. 3-6 à la mi temps. Le match reprend et Jules Tupin marque une nouvelle pénalité, 3-9 à la 50’.  Une nouvelle fois Riom inflige des séquences de jeu à travers ses avants et se rapproche dangereusement de la ligne. Après 10 minutes de combat , une touche volée sur nos 5m et une défense de pick and go, la défense blanche et noire cède et encaisse un essai presque sous les perches , le buteur adverse transforme et Riom repasse devant, 10-9 à la 65’. Nos juniors ne lâchent rien et font la guerre aux riomois pendant les 5 dernière minutes obtenant une pénalité à 48m à deux minutes de la fin qui hélas ne passera pas. L’arbitre sifflera peu après la fin du match et enverra Riom en 1/4. Ce match signe la fin d’une saison hors normes des juniors ,une qualification en championnat de France, une victoire en 1/16, 19 matchs 5 défaites. Mais surtout l’aboutissement d’un groupe qui évolue ensemble depuis plus de 11 ans et qui a fait rêver tout un club. Merci infiniment aux coachs aux dirigeants et aux supporters pour cette année qui laissera des souvenirs gravés à jamais.

SCUF un jour , SCUF toujours.
 
Sacha Luis.
Photos : Andréa Luis 
 

Compo  : 1) Alexandre Froment Meurice 2) Kadou Fourcade 3)Etienne Ursat 4) Sacha Luis 5) Hadrien Couasnon 6) Issa Sevestre 7) Tristan Proust 8) Darius Lebelle  9) Maxime Tardieu  10) Ariel Raffy  11) Tom Hazan 12) Jules Tupin 13) Adrien Reiss  14) Alexandre Petton 15) Antonin Rouchy 16) Louis Auguste Thomas 17) Eliot Spinner  18) Lukas Becue 19) Camille Duparc  20) Augustin Merville   21) Noah Vuillaume 22) Victor Guillemot 23) Milo Crochet.

 
Previous slide
Next slide

Programme du 29/30 avril 2023

🏉 Cadettes Ă  XV : 29.04.2023 15h – Rst Chilly Massy Vs Bobigny / Pantin / S.C.U.F

🏉 FĂ©minines U18 : 30.04.2023 – 15h – S.C.U.F-PORC Vs RST Breiz’Barians

🏉 62ème Rose Cup : 13 mai 2023 – Stratford vs S.C.U.F – Stade Pearcecroft

🏉 Seniors 2 : 07.05.2023 – 16eme Chpt France Exc.B – 13h – S.C.U.F vs Fumel

🏉 Seniors 1 : 30.04.2023 – 32eme Chpt France Fed.3 – 15h – Roubaix vs S.C.U.F

🏉 10 juin 2023 : Fête du Club

🏉 18ème Trophée des 30 : date à définir après la fin de la saison régulière

Le calendrier de la saison

Toutes les catégories, tous les matchs !

La boutique du club

Commande et paiement en ligne – Stock garanti – Retrait gratuit en boutique (40 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris) ou Livraison à domicile pour 5€ (gratuite à partir de 150€ d’achat) – Boutique en ligne ouverte du 1er au 5 de chaque mois jusqu’en juin.

Votre soutien est toujours primordial pour mener nos actions (66% de rĂ©duction d’impĂ´t sur le revenu & 60% sur l’IS)! MERCI d’avance!