Scuf
Rugby

N° 352

|

17 Mars 2023

L'édito du président

Julien
Schwartz

Avec la victoire contre Clichy pour le derby de la porte Pouchet à Boulogne (merci aux dirigeants de Boulogne en passant pour leur second accueil !), le SCUF se voit l’opportunité dans 15 jours de jouer la qualification pour les championnats de France de Fédérale 3 à Epernay dont on nous dit qu’ils n’ont pas les mêmes joueurs à domicile qu’à l’extérieur.

Nous avions à l’aller arraché un nul à la maison dans une période difficile en décembre dernier.

C’est dire l’ampleur du défi qui nous attend mais cela serait un sacré exploit pour une saison de remontée…

Si vous passez par Epernay le 2 avril prochain, une belle affiche vous attend…

Mais depuis décembre, avec le retour de certains joueurs et l’avènement d’autres issus de la formation scufiste nous avons une chance de valider la qualité de cette dernière et le gros travail effectué par le staff sénior tout au long de la deuxième partie de saison.

Le tout avec une équipe réserve elle aussi d’ores et déjà qualifiée et qui va devoir confirmer les attentes pour cette saison.

 

Si nous en sommes à ce niveau, c’est surtout grâce au travail de toute la section depuis bientôt 4 ans et du dévouement de l’investissement de toutes les catégories pour que tout le travail accompli se traduisent par ces superbes résultats.

La catégorie junior également récolte aujourd’hui les fruits de ce travail de fond avec une superbe saison et des victoires de prestiges dont notamment celles contre l’entente d’ANTONY MASSY.

 

Quant aux autres catégories (EDR, M16, Féminines Séniores), même si les résultats sont parfois plus irréguliers, ils démontrent que le retard accumulé à cause du COVID est en voie d’être rattrapé même s’il reste encore un travail non négligeable à accomplir.

 

C’est un point de satisfaction important et prometteur pour les saisons à venir.

 

A venir aussi ce samedi soir de la convivialité avec la soirée « PINK PARTY » organisée par les Vieux cochons pour toute la section sur la fameuse péniche avec vue imprenable sur Notre Dame.

Si vous souhaitez poursuivre cette journée de tournoi des six nations pour vois la soirée en rose nous vous attendons !

 

Bonne lecture !

SENIORS 1 - LE SCUF remporte le derby

FED.3 : S.C.U.F 40-31 Clichy - 17ème journée

 
Gagner pour s’offrir une finale. Gagner pour offrir des phases finales au capitaine emblĂ©matique qui tirera, dit-il, sa rĂ©vĂ©rence en fin de saison.
VoilĂ  l’Ă©tat d’esprit des scufistes en ce dimanche plutĂ´t ensoleillĂ©.

Et c’est sur le terrain de Boulogne que le SCUF, partout Ă  domicile car orphelin de Max RousiĂ©, recevait Clichy, 4 points derrière au classement gĂ©nĂ©ral.

Bien que subissant quelque peu, c’est bien les noirs et blancs qui ouvrent le score sur pĂ©nalitĂ©.
Cependant, une interception des rouges et blancs sur le coup d’envoi suite Ă  la pĂ©nalitĂ© met Clichy devant, 3-7.


Mais sĂ»r de sa force après ses 4 victoires consĂ©cutives, le SCUF passe rapidement Ă  autre chose et reprend l’avantage Ă  peine quelques minutes après via l’insaisissable Solal, 10-7.
Le SCUF continue et sur une relance après un jeu au pied, les 3/4 scufistes sortent une sĂ©quence d’Ă©cole  : 9-10-15-12-13 dans cet ordre, chacun fixe et donne pour envoyer seul en terre promise l’abbĂ© Matthieu Ruiz, 17-7. L’essai Ă©tait tout fait pour lui sur l’action, mais ce serait malhonnĂŞte de ne pas saluer son travail acharnĂ© pour marabouter Bignier, le malade lui ayant laissĂ© sa place de titulaire. C’est un second coup rĂ©ussi par Ruiz après l’intoxication alimentaire de Tann contre Houilles.

Par la suite, les dĂ©bats s’Ă©quilibrent et Clichy reprend l’ascendant en enchaĂ®nant une pĂ©nalitĂ© et un essai. 17-17, tout est Ă  refaire.

Mais encore une fois, le SCUF ne panique pas et après plusieurs temps de jeu en balayant le terrain de gauche Ă  droite, c’est le cabot Joris qui vient aplatir en bout de ligne. 24-17, et le SCUF ne relâche pas la pression.

A peine quelques minutes après, c’est le demi d’ouverture Enzo qui, chevelure bouclĂ©e au vent, casse la ligne dans ses 22. Crochets, raffuts robotiques Ă  la pelle et course de 60m avant de donner après contact au non moins robotique Antoine Raffy (30 plaquages offensifs dans le match) qui a bien suivi. 31-17 qui sera le score Ă  la mi-temps.


La deuxième mi-temps reprend toujours sur un rythme soutenu. Clichy pousse et finit par marquer un essai sur du beau jeu ambitieux et plaisant Ă  voir (Faux, c’est un essai sur un maul). 31-24.

Toujours sans paniquer, le SCUF continue son match en enchaĂ®nant les temps de jeu. Et le buteur, 100% sur ce match, passe 2 pĂ©nalitĂ©s quasiment coup sur coup. L’Ă©cart se creuse Ă  nouveau : 37-24.

Les dĂ©bats s’Ă©quilibrent mais les esprits s’Ă©chauffent juste devant la zone technique du SCUF (est-ce un hasard que cela arrive juste devant les coachs Scufistes? Nous ne saurons jamais ) . Quelques amabilitĂ©s sont Ă©changĂ©es avec pour finalitĂ© 1 carton jaune pour chaque Ă©quipe.

La tension redescend, et la fin de match est marquĂ© par une dernière pĂ©nalitĂ© d’Alvarez puis d’un essai Ă  la sirène de Clichy sans incidence sur le rĂ©sultat final : 40-31.


5ème victoire consĂ©cutive, 6 victoire sur 7 matchs en 2023. L’objectif de la 4ème place annoncĂ© en dĂ©but de saison est Ă  portĂ©e de main, et il passera par un gros coup sur le terrain hostile d’Epernay, le 02 avril prochain.

Un match pour concrétiser une belle saison.
Un match pour aller chercher des championnats de France.
Un match pour repousser la (première) retraite du capitaine Mowgli.

Le SCUF est en mission.

Marc Alvarez
 
➡️ S.C.U.F : 4E 4T 4P
➡️ CLICHY : 4E 4T 1P
 
 
 

Compo S.C.U.F : 1 L. Rumin 2 A. Simon (c) 3 A. Revert 4 M. Mathieu 5 E. Rebours 6 J. Louge 7 J. Muckensturm 8 L. Bernard 9 A. Calvet 10 E. Chenivesse 11 M. Ruiz 12 S. Allam 13 A. Raffy 14 T. Mynard 15 M. Alvarez
16 C. Hue 17 B. Lyon 18 J. Robert 19 P. Belliard 20 C. Faure 21 A. Castille 22 P. Beyne

 
CLASSEMENT :
1  Meaux (68pts – 17m) 2 Vincennes (64pts – 17m) 3 Epernay (51pts – 17m) 4 Sucy (49pts – 17m) 5 S.C.U.F (47pts – 17m) 6 Gretz Tournan (41pts – 17m) 7 Clichy (39pts – 17m) 8 Pontault-Combault (31pts – 17m)  9 Paris15 (19pts – 17m) 10 Houilles (18pts – 17m)
 
 

Séniors 2 - victoire serrée

EXC.B : S.C.U.F 19-15 clichy - 17ème journée

QualifiĂ©e depuis la victoire sur GTO la semaine prĂ©cĂ©dente, la RĂ©serve rentre sur la pelouse de son nouveau domicile de l’ACBB avec pour objectif de faire gonfler son goal-average, les yeux dĂ©jĂ  tournĂ©s vers les phases finales. C’est une Ă©quipe noire et blanche plutĂ´t remaniĂ©e qui s’élance au coup d’envoi : on pense notamment Ă  l’absence du capitaine emblĂ©matique, monsieur Arnaud Beuille, qui a voulu aller voir s’il faisait plus chaud en Islande ; et aux quelques joueurs des Espoirs qui Ă©voluent en B depuis plusieurs rencontres : Danne, Attia, Saddier, Brennan, Lombard, …, tĂ©moins de la rĂ©ussite de la dernière-nĂ©e des Seniors : l’équipe Espoirs !  

Si les Scufistes ne jouaient « que » pour faire grimper leurs points au classement, ce n’était pas le cas de leurs adversaires de Clichy qui venaient à Boulogne arracher leur qualification en phases finales. Forts de ces rêves de hauteur, ce sont eux qui ouvrent le score par une pénalité à la 2ème minute. Le match tombe ensuite dans un faux rythme causé par un enchaînement de mêlées qui menaient à des touches et inversement. Et puis à la 16ème minute, frappé par la grâce des dieux de l’alcool, le seigneur Bizos Raphäel, pas Gabriel (d’ailleurs si quelqu’un sait où est le cadet, merci de faire signe à la rédaction), invente une feinte de passe qui le surprend lui-même autant que les adversaires du bout de la ligne et le mène en terre promise. 5-3. Je vous épargne les détails de la fin de la première période qui ont été lassants à voir et qui le seront aussi à lire : les rouges et blancs marquent un essai transformé et le Scuf aussi, par l’intermédiaire de l’indispensable Sami THIH THIH Belabed qui venait de faire son entrée sur la pelouse, en remplacement de Lauuuuuuuuuureeeeent Chabé qui s’était mis inopinément à saigner du nez (ah bon).  

Le rédacteur n’a presque plus de caractères disponibles, alors la seconde mi-temps sera brève. Elle reprend sur le score de 12 à 10 : le Scuf marque ses derniers points par un essai, pour changer, de Goeury Mayo, après un offload historique du jeune Paul David (44ème). Et puis jusqu’à la fin, les noirs et blancs vont défendre leurs positions, qui ne cèderont qu’une ultime fois à la 61ème, pour le dernier essai du match. Défense ensuite, encore, jusqu’à un ultime grattage de Chaurand qui redonne la possession au Scuf. Stanislas Diego Maradona Philippon dégage en touche ; victoire serrée 19-15. La réserve se construit encore et regarde de plus en plus fort vers les belles phases finales qui l’attendent.

 

Tom CHAURAND

 

➡️ S.C.U.F B : 3E 2T
➡️ CLICHY B : 2E 1P 1T

Compo S.C.U.F :  1 L. Chabe 2 E. Goeury Mayo 3 H. Jagtar Singh 4 M. Attia 5 G. Trouble 6 A. Bremer 7 I. Bornens (c) 8 T. Chaurand 9 P. Danne 10 S. Philipon 11 A. Castille 12 E. Brennan 13 F. Giroux 14 R. Bizos 15 J. Saddier
16 S. Thih Thih Belabed 17 S. Rams 18 F. Aubry 19 M. Lombard 20 P. David 21 C. Fournie 22 M. Deblock

CLASSEMENT Excellence B – Poule 2 :
1 Meaux (71pts – 17m) 2 Vincennes (64pts – 17m) 3 S.C.U.F (53pts – 17m) 4 Sucy (47pts – 17m) 5 Epernay (38pts – 17m) 6 Gretz Tournan (36pts – 17m)  7 Clichy (35pts – 17m) 8 Pontault-Combault (25pts- 17m)  9  Houilles (17pts – 17m) 10 Paris15 (16pts – 17m)
 
 
 
 

Feminines +18 :

Fédérale 1 Féminine – 9ème Journée : S.C.U.F-PORC 14-12 Courbevoie

12 mars 2023 – Les filles du S.C.U.F-PORC mènent Ă  la pause (06-00) et l’emportent 14-12

Elles sont 6ème sur 8 de la Poule 1

 

➡️ S.C.U.F/PORC : 1E 3P
➡️ COURBEVOIE : 2E 1T

Compo : 1 L. Rozinthe 2 M. Simon 3 A. Charny 4 L. Aulanier 5 C. Epagneau Domenach 6 W. De Horta Pereira 7 J. Dhumieres 8 A. Nourri 9 B. Randall 10 J. Minne 11 A. Rivron 12 B. Frete (c) 13 J. Redureau 14 M. Genuit 15 L. Colombet
16 K. Chafi Chaib 17 I. De Baynast De Septfontaines 18 A. Dubey 19 E. Olivry 20 M. Allali 21 A. Piton 22 L. Greco

Fédérale 2 Féminine – 11ème Journée : Amiens 51-07 S.C.U.F-PORC

Les filles du S.C.U.F-PORC 2 n’ont pas existĂ© face au leader Amiens. Elles obtiennent un essai de pĂ©nalitĂ© en fin de 1er mi temps et sont menĂ©s 15-07 Ă  la pause. Elles encaissent 6 essais en seconde pĂ©riode et s’inclinent 51-07

➡️ AMIENS : 9E 3T
➡️ S.C.U.F/PORC : 1E 1T

Compo : 1 J. Dufays 2 L. Foillard 3 L. Perez (c) 4 E. Chardin 5 P. Pinto 6 J. Szabatura 7 Z. Perrin 8 J. Gentien 9 S. Herledant 10 A. Bremanato 11 M. Gaudefrin 12 L. Leroy 13 J. Penichou 14 D. Nava Pelestor 15 L. Petit
16 M. Djermakian 17 E. Jacquet Malo 18 E. Jolly 19 L. Jacquet Malo 20 G. Rakotozafy 21 L. Boyard 22 L. De Froberville

JUNIORS - Et le bonus en plus !

National M18 Versailles 6 - SCUF 20

Ce samedi 11 mars, nos grands Scufistes arrivent confiants au stade de Versailles malgré 2 blessés et un absent au poste de talonneur (heureusement le stock de talonneur n’est jamais épuisé chez le Scuf). 
Dans le car, on a pu revoir les exploits de notre cher Galien Coppere qui reprend un deuxième repas (le premier ne faisait que 3000 calories, une entrée pour notre pilier de talent), la relève d’Eliot Spinner est assurée. 
Sur un terrain mélangé entre entraînement de foot et révélations des lancers magnifiques d’Alexandre Froment (« plus droits que ceux de Kadou » apparemment), Tom Hazan se frotte à la scrum machine avec un Galien encore gras de ses deux repas dessus, mais bien sûr notre ailier à l’image de son ancien club trouve toujours la bonne excuse : « je vais niquer mes air forces neuves ».
 
Le discours immanquable du capitaine motive les troupes (« toujours le même » mais on t’aime Couasnon). 
Le match peut enfin débuter (avec un Camille Duparc encore à moitié en train de dormir dans les vestiaires). Nos « petits noirs » bien qu’ils subissent légèrement l’entame du match marquent les premiers points avec une pénalité signée Jules Tupin (12’). Une faute en face des poteaux remmène les 2 équipes à égalité (3-3, 15’). 
Mais cette égalité est sans compter notre finisseur d’exception qui marque un essai très très prudemment en bout de ligne et pour une fois, il ne manque pas la ligne d’essai de 5m (en même temps sa licence était en jeu : « fait des paris comme ça plus souvent » dit FG qui avait déjà les ciseaux et sa licence dans la poche). 
Entre mêlées qui se répètent toutes les 30 secondes et rots de Sacha Luis pour « déstabiliser l’adversaire », les occasions d’essai n’en finissent plus chez le Scuf, avec un Etienne Halcaren ravageur qui nous envoie de grandes chistéras sorties d’ailleurs. 
Mais rien à y faire, Versailles parvient à transformer une pénalité (6-8, mi-temps). 
 
2nd période, Issa Sevestre reste confiant sur les réceptions des coups d’envois et les plaquages de Tristan Proust au bord du ko s’enchaînent (« je tremble de partout mais tout va bien ») 
Mais bien sûr, notre 14 ne pouvait pas s’arrêter à un seul essai et en aplati un deuxième à la 40’ (Penaud prend exemple). 
Les adversaires n’arrêtent pas leurs mauls mais c’est sans compter les grands « on a déjà vu vos combis à la vidéo » ou encore « tes lacets le casque bleu » de notre n16  qui viennent totalement déstabiliser les versaillais qui n’avancent pas d’un mètre. 
Mais ces déstabilisations ne s’arrêtent pas seulement au terrain, sur le banc, notre 9 Noah Vuillaume vient toucher les fesses du 9 adverse remplaçant et demande à Sacha si il aime (ça ne loupe pas et Sacha en quête de nouvelles fesses saute encore plus haut en touche)
S’ensuit des entrées fulgurantes comme celle de Milo Crochet qui vient directement gratter un ballon décisif ou encore celle de Etienne Fau qui glisse à 10m de l’en-but mais bien sûr « c’était prévu » (il avait dit la même chose lors de sa passe en touche à Tours). 
Et effectivement, après une « clutch » presque loupée et une « back » magnifiquement exécuté comme travaillée à l’entraînement, Froment ou « l’homme des cavernes au nez cassé » aplatit son premier essai de la saison (merci pour les pains au chocolat au passage Émile).
Le match se clôt sur notre n8 Darius Lebelle un peu trop confiant qui tape en touche malgré une cheville cassée ; 3 coups de sifflet, FG peut enfin souffler longuement (6-20). 
 
Au passage, nos joueurs affamés de leur victoire bonifiée auraient bien pris quelques oranges mais c’était sans compter sur un certain n6 affamé à sa sortie qui les a dévorées avec une vision plus que douteuse.
 

Etienne Ursat accompagné par Alexandre Froment.

 

Compo  : 1) Galien Coppéré 2) Eloi Alexandre 3)Etienne Ursat 4) Sacha Luis 5) Hadrien Couasnon 6) Tristan Proust 7) Issa Sevestre 7) Raphaël Paul 8) Darius Lebelle  9) Maxime Tardieu 10) Ariel Raffy  11) Alex Petton 12) Jules Tupin 13) Etienne Halçaren  14) Tom Hazan 15) Antonin Rouchy 16) Alex Froment  17) Lukas Becue 18) Camille Duparc 19) Augustin Merville  20) Darius Lebelle   21) Noah Vuillaume 22) Milo Crochet 23) Etienne Fau.

 

Cadets : mis en Ă©chec

national | Versailles 26 - SCUF 11

Ce samedi nous rencontrions Versailles chez eux. Nous sommes tous arrivés avec de grandes ambitions de victoire car ce match était important pour nous.
 
Quand le match commence, on monte fort et on agresse dès le dĂ©but. Grâce Ă  une faute dans leur camp, notre buteur (C. Rouchy) ouvre le score dès la 5’min. On mène 3 Ă  zĂ©ro mais c’est loin d’ĂŞtre fini car le RCV plaque fort et joue dans notre camp. Nous faisons une faute Ă  35 mètres de notre ligne d’en-but, ce qui permet Ă  leur buteur de nous recoller au score : 3 partout Ă  la 9’min. On joue
intelligemment, alternant jeux au pied et combinaisons Ă  la main, on les bloque dans leur camp pendant presque 10min.
On les pousse ainsi à la faute et on marque de nouveau 3 points (C. Rouchy) . On mène 3-6 à 10 min de la mi-temps
On sent notre envie de jouer mais Ă  cause d’une faute technique on se retrouve en infĂ©rioritĂ© numĂ©rique Ă  3min de la pause. On refait une faute dans notre camp et le buteur adversaire inscrit 3 points. 6-6 Ă  la mi-temps.
 
Après quelque mots Ă©changĂ©s, le match reprend et on tape le coup d’envoi.
A partir de ce moment-lĂ  nous avons 15 min Ă  vide : Ă  la 37’min on se prend un essai en contre,  Ă  la 45 nous faisons encore une faute chez nous et leur buteur inscrit 3 nouveaux points, et Ă  la 48’min on se reprend un nouvel essai.
On est frustrĂ© et on se re-motive : on ne va quand mĂŞme pas se laisser abattre de cette façon ! Mais on n’est plus ensemble, on se trouve moins bien sur le terrain et en dĂ©fense on ne monte pas ensemble. On fait un en-avant Ă  5 mètres de notre ligne d’en-but alors Versailles plante un nouvel essai Ă  la 58’min. On essaie de partir de nouveau mais on ne fait pas forcĂ©ment les bons choix et on est inefficace dans leur camp. A la 61’min Versailles fait une faute et prend un carton jaune mais cette infĂ©rioritĂ© numĂ©rique ne change pas le match : la victoire est maintenant presque impossible. Mais pour l’honneur, sur une touche Ă  5 mètres de leur ligne d’en-but, on dĂ©cide de faire un ballon portĂ© et on parvient Ă  mettre notre seul essai du match Ă  la 70’min (A. Galli) . Score final : 26-11 pour Versailles.
 
Louis Durand
Photos :  Cecil Galli.
 
1 Joseph Galand / 2 Elie Trombe / 3 Axel Martin / 4 Barnabé Wauquiez / 5 Ambroise Galli / 6 Gaspard Mazières / 7 Clément Bonnet / 8 Orson Vilain / 9 Louis Danne / 10 Cyprien Rouchy / 11 Thomas Le Damany / 12 Maieul Olive / 13 Saïdou Sevestre / 14 Guilhem Malves / 15 Basile Croisier / 16 Youssef Maamri / 17 Lucien Barthe / 18 Basile Dugelay / 19 Gabriel Revol / 20 Thibaut Cieutat / 21 Simon Max / 22 Louis Durand / 23 Thomas Bernachez
 
 
 
 
.
Previous slide
Next slide

Cadets regional

SCUF 5 - RCC78 36 | DIMANCHE 12 MARS

Ce dimanche matin, les cadets accueillaient Ă  La Cipale le RCC78 pour le match retour
 
Le match commence plutôt mal pour les Scufistes car après une mauvaise réception, suivie d’une faute, RCC78 récupère la balle et marque à la première minute. Le Scuf arrive à mieux imposer son jeu, notamment en dominant RCC78 sur la majorité des mêlées mais à la 15e minute, les adversaires arrivent à écarter le ballon aux ailes et marquent sur un débordement de la défense. Cet essai est suivi d’une belle avancée du Scuf qui se fait malheureusement interceptée par RCC78 qui va marquer. Après l’engagement, le Scuf arrive à récupérer la balle et grâce à une penaltouche se retrouve sur les 5 m des adversaires. Le numéro neuf Baptiste trouve Emil lancé qui va après une percussion de la défense marquer le premier essai du Scuf. 
 
Score Ă  la mi temps SCUF 5 / RCC78 26
 
La deuxième mi-temps commence avec un moment  plutôt équilibré, malheureusement remporté par RCC78, qui marque à la 44e minute. Suite à plusieurs touches gagnées par le Scuf, Gaspard marque un deuxième essai qu’il va transformer à la 62e minute. Après ce temps fort du Scuf, RCC78 va se conforter en inscrivant un dernier essai à la 70e minute.
Après des essais rapidement encaissés en première mi temps, la 2ème mi temps est plus équilibrée et encourageante pour la suite.
Score final SCUF 12 / RCC78 36
 
Samuel d’Auriol
 
Compo
1 Wadley Lambert / 2 Calixte Lebelle / 3 Bourama Drame / 4 Mael Briand / 5 Emil Candellier / 6 Temoe Durand / 7 Jules Schneider / 8 Samuel d’Auriol / 9 Baptiste Mary / 10 Gaspard Candes / 11 Eliott Corlet / 12 Arthur Jaud / 13 Ambroise PĂ©rĂ©e / 14 Joaquim Lopez / 15 Elyes Lopez / 16 Charly Hesly / 17 Nils Bernachez / 18 ThĂ©ophile Lenoir / 19 Louis Duparc / 20 Matteo Florin. 

Programme du 18/19 mars 2023

🏉 Cadets Nat : 18.03.2023 – 15h30 – OrlĂ©ans vs S.C.U.F

🏉 Juniors Nat : 18.03.2023 – 16h – OrlĂ©ans vs S.C.U.F

🏉 62ème Rose Cup : 14 mai 2023 – Stratford vs S.C.U.F – Stade Pearcecroft

🏉 Seniors FĂ©minines Fed.2 : 19.03.2023 – 15h – Reims vs S.C.U.F/PORC

🏉 Seniors FĂ©minines Fed.1 : 19.03.2023 – 15h30 – Evreux vs S.C.U.F/PORC

🏉 Seniors 3VC : 18.03.2023 Reg.3 – 10h – PORC vs S.C.U.F

🏉 Seniors 4 : 19.03.2023 – Reg.3 – 15h – S.C.U.F vs Noisy le Sec

 

 

Ecole de rugby

M14 - LES M14 VICTORIEUX

Une belle vitoire de nos M14 Enfin la victoire ! Elle avait tendu les bras lors du dernier plateau avant les vacances mais ils n’avaient pas su la saisir Samedi ils ont mordu dans leur match, comme un avant goût du crunch du soir, et récité ce qu’ils savent faire : des actions construites où le ballon circule dans l’avancée d’un côté à l’autre du terrain, du courage et de la ténacité en défense face à des gabarits qui avaient impressionné et inquiété à l’échauffement ! L’opposition d’Epone était hétérogène avec des joueurs gaillards et habiles et d’autres visiblement tout jeunes rugbymen. Mais peu importe : les scufistes ont réalisé un match plein, leur match référence de la saison : 4 essais à 1, 20-7. Enfin des sourires à la fin du match, et pendant le trajet retour des anecdotes qui s’enchaînent sur la construction de cette belle victoire. Bravo les noirs et blancs. On continue, on lache rien !!!

M10 - Plateau AU MASSIF

Nos M10 AU MASSIF Après la coupure des vacances (et un Ă©loignement contraint du stade Max RousiĂ©) nos jeunes Scufistes de l’Ă©quipe 2 des U10 ont Ă©tĂ© conviĂ©s Ă  une triangulaire sur le stade du Massif Central (Porte de Choisy) tout comme les jeunes joueurs Ă  la tunique très Parisienne de l’ASPTT. Étant donnĂ© la programmation Ă  l’heure du dĂ©jeuner on pouvait craindre une lĂ©gère hypoglycĂ©mie ( et pour les coachs Ă©galement) mais ceci devait aussi leur permettre de ne pas manquer le Crunch programmĂ© en fin d’après-midi et … quel Crunch !! Le dĂ©marrage face Ă  nos hĂ´tes du Massif est somme toute Ă©quilibrĂ© et se solde donc par … une Ă©galitĂ© 4-4. La première mi-temps face Ă  l’ASPTT est plus Ă  notre avantage (3-1) face Ă  une moins forte opposition il est vrai. Un joueur du Scuf semble nĂ©anmoins troublĂ© car il se retrouve Ă  jouer contre un certain nombre de ses camarades de classe Ă©voluant eux Ă  l’ASPTT. La seconde mi-temps face au Massif est Ă  couteau tirĂ© jusqu’Ă  30 secondes de la fin oĂą une passe hasardeuse leur permet de prendre l’avantage en contre et une faute d’attention sur la dernière action de passer Ă  dame Ă  nouveau, 2-4 score de la seconde mi-temps et donc 4-6 le score final. Un poil rageant dans la mesure oĂą nos approximations offensives ont permis 2 essais sur interception alors que c’Ă©tait de loin la meilleure mi-temps de nos jeunes Scufistes. La deuxième mi-temps face Ă  l’ASPTT ressemble Ă  la première et se solde par une nouvelle victoire 4-2 donc 7-3 score final. Une belle après-midi avec une Ă©quipe très motivĂ©e et en pleine progression qui commence Ă  se prĂ©parer pour les ‘Phases finales’, c.a.d. les Tournois de fin d’annĂ©e qui pointent leur nez. Le plaquage reste encore un peu tendre mais la gestion du ruck et la passe commencent Ă  venir. Un axe d’amĂ©lioration Ă©merge Ă  savoir les soutiens lancĂ©s sur l’ensemble des phases de jeu.

M8 - Plateau A VINCENNES ET AU MASSIF

Les M8 AU MASSIF

Premier plateau de la quatrième phase de la saison, sont convoqués les enfants ayant pu
profiter de la réouverture du stade la semaine précédente. Nous nous rendons à Carpentier,
stade historique de l’école de rugby du SCUF dans les années 80/90, où nous rencontrerons
deux équipes qui jouent en rouge et bleu à savoir le Massif et l’ASPTT. L’équipe White est
composée de Marius, Adam, Ilya, Thierno, Achile, Elie et Hector et sera encadrée par le duo
Thomas S. / Roch P.
Nos M8 première année ont pour partie évolué en M6 l’année précédente et font parti des
plus assidus, les affinités sont déjà bien présentes et certaines bases du jeu acquises. Tous
les enfants arrivent sur le terrain, après un ramasse passe, un jeu de passe et une mini
opposition nous sommes prêts en en découdre.
1 er quart temps : Rouge et Bleu – SCUF => victoire du SCUF
Nos enfants sont bien en place, la montée défensive est presque acquise et nos petits ne se
font que très rarement déborder. En attaque certains s’illustrent par des courses folles et
étant suffisamment adroits pour nous faire des passes une fois plaqué, nous arrivons à
marquer de nombreux essais. Score en notre faveur contre une équipe composée
uniquement de première année semble-il.
2eme quart temps : Bleu et Rouge – SCUF => victoire SCUF
Un petit debrief, Nous enchaînons un deuxième match. Les adversaires semblent plus
grands mais nos petits M8 ne se découragent pas ; nous n’arrivons pas à déborder nos
adversaires mais notre Ă©quipe trouve la solution au bout de deux minutes de jeu. Pas
possible de passer en vitesse alors il reste le jeu de passe, nos petits arrivent Ă  trouver des
espaces et en se replaçant finissent par franchir la ligne à plusieurs reprises. En défense
chacun y va de son placage offensif et nous récupérons plusieurs ballons laissés en route.
Très beau quart temps contre une équipe plus physique que la nôtre.
3eme quart temps : Rouge et Bleu – SCUF => victoire du SCUF
Petit débrief encore, on regarde nos adversaires jouer entre eux et on est prêt. A partir de ce
moment, nous ajoutons une corde à notre arc ; nous nous mettons à plaquer à un mettre de
la ligne pour empĂŞcher nos adversaires de marquer. A plusieurs reprises ceux-ci se croient
en terre promise mais sont repoussés ou commettent un en avant dans l’en-but, nous nous
nourrissons des ballons perdus en route pour aller marquer notamment sur une relance de
l’en but avec une action à 4 passes dans le mouvement.
4eme quart temps : Rouge et Bleu ou Bleu et Rouge – SCUF => victoire du SCUF
On ne nous arrête plus, nos petits sont déchainés et enchaine montées défensive, placages
et récupération de balles. En attaque nous cherchons les espaces et quand nous sommes
plaqués nous nous retournons pour trouver un copain démarqué. Seul petit bémol, certains
préfèrent enchainer les crochets intérieurs plutôt que d’aller marquer en coin ce qui permet
aux adversaires de sauver quelques actions d’essais mais cela n’aura pas d’incidence sur le
résultat final.
5eme quart temps : idem – SCUF => victoire du SCUF
C’est l’anniversaire de Thierno et donc il doit quitter ses copains, qu’à cela ne tienne les
petits ont à cœur de montrer qu’ils peuvent aussi l’emporter sans un de leur atout majeur.

Les petits jouent libérés et montrent de très belles choses. La partie est un peu plus serrée
mais là encore nos petits scufistes l’emportent en enchainant placage, passes après contact
et courses chaloupées.
Carton plein pour nos M8 premières années ce samedi ! Tous ont plaqués et certains malgré
leur déficit de taille/poids, presque tous ont marqué et tous se sont amusés. Ce petit groupe
a montré de très belles choses pour des première années et cela laisse présager que du bon
pour la suite de la saison.

Nos M8 Ă  Vincennes C’est en ce samedi de crunch (historique) que nos scufistes Jean, Antonin, Louis, Maxan, Philippe, RaphaĂ«l, Auguste, Sandro et Joachim avaient rdv Ă  Vincennes pour une triangulaire avec bien sĂ»r nos hĂ´tes -Vincennes- mais aussi le Racing Club Chatou 78. Nos loulous s’Ă©chauffent, impliquĂ©s, et entament leur première mi-temps face Ă  Vincennes. Si notre attaque arrive Ă  louvoyer et se frayer un chemin Ă  4 reprises (Jean, Raphael 2 fois, et Antonin), il en est tout autre cĂ´tĂ© dĂ©fense. Le air-placage se rĂ©pand tel la gastro en automne, et nous laissons passer 5 fois de suite le mĂŞme joueur -au gabarit au-dessus certes, mais les plus grands tombent de plus haut ! – pour des essais Ă  zĂ©ro passe. Nous prenons 2 autres essais (toujours Ă  zĂ©ro passe) par 2 autres fusĂ©es de l’Ă©quipe de Vincennes: 7 Ă  4 pour Vincennes. Une petite mise au point s’opère entre nos loulous et leurs Ă©ducateurs (un tantinet agacĂ©s) pendant que Vincennes joue sa première mi-temps contre Chatou, dont les 5 joueurs n’ont pas la latitude de tourner. Vincennes gagne, mais Chatou malgrĂ© des gabarits moyens rĂ©siste bien: nous voilĂ  avertis. Notre 1ère mi-temps contre Chatou se dĂ©roule mieux, la dĂ©fense des loulous se resserre. Mais Chatou se dĂ©fend bien et rend la monnaie Ă  chacun de nos essais. Louis, Auguste, Raphael, Jean (passe dĂ©cisive d’Antonin) et Antonin lui-mĂŞme (suite Ă  une splendide course le long de la touche!) scorent, la cloche nous sauve du match nul: scuf 5, Chatou 4. Nous passons aux secondes mi-temps: celle contre Vincennes est plus serrĂ©e que la première, et nos loulous ont enfin sorti les pinces Ă  jambes. Mais les attaques de Vincennes sont vives et les 2 Ă©quipes se rendent coup pour coup: match nul 6 Ă  6 (Jean, Sandro, Raphael, Auguste (2), et Louis) Celle contre Chatou se dĂ©roule plus franchement que la prĂ©cĂ©dente, nos loulous se rattrapent, et concluent ce plateau par le score de 8 Ă  5 (Raphael (4), Auguste (3) et Joachim). Bilan 1 dĂ©faite 1 nul 2 victoires: c’est mieux dans cet ordre lĂ  ! Les loulous ont relevĂ© la tĂŞte, se sont fait plaisir et c’est l’essentiel.

Les arbitres du S.C.U.F

Le S.C.U.F compte 5 arbitres licenciés. Certains étaient sur les terrains ces derniers week-ends…

Date Arbitre Division LOCAUX VISITEURS Commentaire
Samedi 11 mars Arnaud MARTIN Régionale 2 U19 Yerres / Plateau Briard / BVB : 12 Charenton / Créteil : 12
Dimanche 12 mars Étienne MARTIN Régionale 2 U16 Courbevoie : 21 Nanterre / Puteaux : 17 Le buteur de Courbevoie a fait la différence
Oscar WIMBUSH RĂ©gionale 1 U16 Garches : 62 Domont / EGG / Isle Adam : 3

… et d’autres le seront les week-ends suivant.

Date Arbitre Division LOCAUX VISITEURS
Dimanche 19 mars Arnaud MARTIN RĂ©gionale 2 Neuilly sur Marne Dourdan
Samedi 25 mars Ronan GOUHENANT Élite Alamercery Suresnes Rouen

Le calendrier de la saison

Toutes les catégories, tous les matchs !

La boutique du club

Commande et paiement en ligne – Stock garanti – Retrait gratuit en boutique (40 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris) ou Livraison à domicile pour 5€ (gratuite à partir de 150€ d’achat) – Boutique en ligne ouverte du 1er au 5 de chaque mois jusqu’en juin.

Votre soutien est toujours primordial pour mener nos actions (66% de rĂ©duction d’impĂ´t sur le revenu & 60% sur l’IS)! MERCI d’avance!