Scuf
Rugby

logo scuf mag

N° 323

|

10 mars 2022

Sommaire

L'édito de la présidente

Anne Sampermans

Anne
Sampermans

Un repos bien mérité

Tandis que nos Bleus continuaient leur sans faute au 6 Nations, nos équipes profitaient d’un temps de repos pour se requinquer. 

Et ça a plutôt réussi à nos Seniors qui ont repris dès dimanche dernier face à Lagny.
Malheureusement nos adversaires ne se sont déplacés qu’avec une seule équipe, étant forfait général en Réserve.
Ainsi, seule notre équipe Première a joué son match et l’a remporté largement, maintenant ainsi sa 3ème place. Une belle démonstration dont le score final reflète la rencontre.
Encore quatre dimanches, sans repos, pour aller chercher les points. Et ce dès ce week-end où il faudra se méfier de Noisy le Grand…
Quant à notre équipe Réserve, elle pourra enfin jouer puisque son championnat a été particulièrement allégé ces dernières semaines avec deux équipes forfait général en plus des deux forfaits rencontrés en janvier et février.

Nos Juniors ont eu un peu moins de repos que les autres puisqu’ils ont joué les 19 et 26 février (report du mois de décembre)
Deux matchs, deux résultats différents avec une défaite face au premier de poule, Hauts de France, et une victoire face à un adversaire direct, Terres de France.
Hauts de France reste intouchable avec 100% de victoire et des ambitions annoncées pour cette équipe.
Terres de France et Courbevoie sont 3ème tout comme nos scufistes, les prochains matchs seront déterminants puisqu’ils opposeront nos Juniors à ces deux équipes.

Nos Féminines ont également joué pendant ces deux semaines, le calendrier fédéral ne tenant pas compte des vacances scolaires.
Deux rencontres difficiles en Fédérale 1 face à des équipes du haut de tableau, elles n’auront malheureusement pas réussi à prendre le dessus.
Tout comme en Fédérale 2, où nos Féminines ont enchainé deux défaites sur deux matchs.
Ce week-end, Courbevoie les attend en Fed1, elles avaient gagné à l’aller, nous leur souhaitons le même résultat au match retour !

Et c’est un week-end chargé qui nous attend, la quasi-totalité des équipes scufistes seront sur le pré avec quelques déplacements en perspective en plus de nos Féminines…
Noisy le Grand pour nos Seniors, Epernay pour nos Cadets et Juniors, Bretigny pour nos Vieux Cochons. Un week-end 100% victorieux peut-être !

Les résultats
du weekend

Séniors 1 contrat rempli en attendant la suite

S.C.U.F 67-14 Lagny

Ce dimanche les hommes en noir et blanc rencontraient Lagny, le match aller ayant été plus que disputé (victoire dans les dernières minute), les scufistes avaient à coeur de tuer le match rapidement. 

Après un échauffement sérieux, les scufistes remontés comme des coucous par un Antoine Simon inspiré lors de son discours (évoquer le salon de l’agriculture ça galvanise toujours et ça donne ce supplément d’âme), on assiste à un très bon début de match avec deux essais, un de notre inépuisable Gaetan BDB et un autre de ce diable de Aurélien Pinon.  Gaëtan lassé de traverser le terrain pour marquer a innové ce dimanche, après une belle passe à l’adversaire dans les 22m adverse, notre Gaëtan traverse le terrain dans le sens adverse pour rattraper son homologue et effectue le splendide combo carton jaune + essai pour Lagny, il n’y a pas a dire c’est un joueur à part. 

2 essais signés Emile Le Gac et Tann BDB viennent alourdir l’addition, à la pause le score est de 24 – 7. Au retour des citrons, les scufistes sont déchaînés, 7 essais (Antoine Labarre, Gaëtan BDB, Tann BDB, Raoult x2, Simon Desforges, Emile Le Gac) sont passés aux bleus et blancs de Lagny pour un score final de 67-14. Et heureusement que Nordine Addi et Matthieu Ruiz avaient aidé à faire la plonge le midi, sans ce PAIC citrons sur les mains, le score aurait été plus lourd. 

Malheureusement quelques blessures viennent noircir le beau tableau scufiste :

  • Joris “Von” Louge qui n’a désormais plus rien à envier aux visages des bogdanoff.

  • Solal Allam qui n’enfle pas des chevilles mais des orteils.

  • Bastien Lyon, l’épaule et le dos qui grincent, un régime alimentaire basé sur de l’aligot saucisse (merci Chabé) et des galettes saucisses (je t’aime) vont lui être proposés pour densifier son gabarit.

Dimanche 13 mars, c’est a Noisy le Grand que les scufistes devront aller gagner pour espérer un retour en fédérale 3. C’est un match crucial dans la saison, nous vous attendons donc nombreux pour nous soutenir face à un adversaire qui nous attendra de pied ferme.

 

Compo S.C.U.F :

1 I. Tomasso 2 A. Simon 3 A. Revert 4 B. Lyon 5 P. Chevallier Chantepie 6 J. Louge 7 G. David 8 E. Le Gac 9 A. Pinon 10 S. Philipon 11 T. Beaud De Brive  12 B. Raoult 13 G. Beaud De Brive 14 S. Allam 15 S. Desforges

 

  • S.C.U.F : 11 E (T Beaud de Brive x2, G. Beaud de Brive x2, Pinon, Le Gac x2, Raoult x2, Desforges, Labarre) – 3T Pinon et 3T Allam
  • Lagny : 2 E – 2T

G. Beaud de Brive (16′)

Classement : 1 RC Paris 15 RC Paris 15 (56pts – 14 matchs) 2 Rugby Club Montesson Chatou Montesson Chatou (56pts – 15 matchs)   3 SCUFS.C.U.F. (52pts – 14 matchs)  4 RC Noisy Le Gd Marne La Vallee Noisy le Grand (44 points – 13 matchs)  5 Bagneux (34pts – 15 matchs)  6 Vie Au Grand Air de St Maur VGA St Maur (34pts – 13 matchs) 7 Rugby Club Vallee de Montmorency Soisy Montmorency Soisy (27pts – 15 matchs)   8 AS Lagny Rugby Lagny (13pts – 14 matchs) 9 Rugby Club Du Pays de Nemours Nemours (8pts – 14 matchs)  10  Red Star Ol Audonien St Ouen Red Star (8pts – 13 matchs)

Séniors 2 une nouvelle victoire par forfait

S.C.U.F. 25-00 Lagny

La Réserve du SCUF n’a pas eu à jouer ce dimanche 6 mars. L’information du forfait de la B de Lagny a été transmise quelques jours avant. C’est donc une victoire sur tapis vert 25-00 avec le bonus offensif

Les réservistes gardent les commandes de la poule 2

 

Classement : 1SCUF S.C.U.F. (70 pts – 15 matchs) 2 Rugby Club Montesson Chatou Montesson Chatou (61 pts – 15 matchs) 3 RC Paris 15 RC Paris15 (60pts – 15 matchs)  4 CO Multisport Bagneux Rugby Bagneux (48 points – 16 matchs) 5 Rugby Club Vallee de Montmorency Soisy Montmorency Soisy (42 pts – 16 matchs) 6 Noisy le Grand (39 points – 13 matchs) 5 Rugby Club Vallee de Montmorency Soisy Montmorency Soisy (32 pts – 14 matchs)  6 Red Star Ol Audonien St Ouen Red Star (25pts – 15 matchs) 7 Rugby Club Du Pays de Nemours Nemours (17pts – 15 matchs) –  Vie Au Grand Air de St Maur VGA St Maur (forfait) AS Lagny Rugby Lagny (forfait)

JUNIORS - si proche si loin...

S.C.U.F. 18-32 Hauts de France

C’était un match très attendu pour nos juniors. Les HDF premier de la poule, sont précédés de leur solide réputation et des scores fleuves engrangés quasi systématiquement face à tous leurs adversaires. Toutefois, au match aller, nos Scufistes avaient bien résisté et n’avait lâché que 9 points.
Les HDF arrivés très tôt à Rousié s’échauffent longuement dans l’en-but ; leurs séances d’échauffement à la touche sont très impressionnantes.
Nos jeunes, un peu tendus à la sortie des vestiaires, gagnent leur en-but et font de même.
Le temps très ensoleillé et calme du début d’après-midi a laissé place à une couverture nuageuse bousculée par un vent tempétueux, ça promet.
La 1ère mi-temps démarre en trombe et les noirs sont morts de faim. Les 2 équipes, bien en place, pénètrent dans le camp adverse à la faveur de lancements de jeu propres.
Le pack des HDF est très solide et nos gaillards rendent plusieurs dizaines de kilo, mais ils font mieux que résister.
A la faveur d’une récupération de balle, Paul David (n°9) lance une grande offensive et la ligne arrière prend de décalage et de vitesse les HDF, et Paul Guillemot, inarrêtable, marque en coin le 1er essai des noirs. Jules Tupin transforme joliment et nous voici à 7 – 0.
Les HDF sont piqués au vif, et lancent leur artillerie lourde à l’assaut de nos premiers plaqueurs, qui ont toutes les peines du monde à stopper le pilier droit des HDF, qui après 10 mètres parcourus avec 3 scufistes sur le dos, s’effondre dans nos 22 ; il se blessera malheureusement sur cette action et devra laisser sa place (il quittera le stade sur une civière avec la Protection civile, direction Bichat pour des radios).
Ce mouvement nous coute toutefois cher, puisque, les HDF s’installent dans nos 22 et suite à une mêlée, les HDF marquent un 1er essai à la 22ème minute. L’essai n’est pas transformé, le vent est avec nous.
Le Scuf est piqué au vif et repart à la conquête du camp adverse ; nos noirs mettent la pression par des séquences dynamiques à 1 ou 2 passes qui les font progresser rapidement dans les 22. C’est un temps fort pour le Scuf, brillamment conclu par Victor Guillemot d’un drop à la 33ème minute. 10 – 5, c’est pas mal.
Et puis, pas de chance, moins de 2 minutes plus tard, Antonin Rouchy est sonné suite à un mouvement dans un ruck ; Théau, notre soigneur rentre sur le terrain, mais l’arbitre n’arrête pas le jeu et c’est à ce moment précis que les HDF font le pressing et marque leur 2ème essai…rageant. 10 – 10 à la mi- temps.
Antonin ne reprend pas sa place, remplacé dès l’entame de la 2ème mi – temps par Elliot Decremps.
Le jeu devient plus âpre, et des mouvements plus agressifs des HdF apparaissent, notamment une «fourchette » non sanctionnée sur Louis-auguste Thomas.
Plusieurs pénalités sont sifflées dans les premières minutes et à la faveur d’un mouvement offensif des noirs, les HDF, sanctionnés concèdent une pénalité que Jules Tupin, malgré le vent transforme. 13 – 10.
Les 30 minutes suivantes vont être douloureuses pour le SCUF. HdF procède à 4 remplacements tactiques, et leur banc est « riche » ; l’entrée de ces nouveaux joueurs redynamise le match et donnent de beaux mouvements, bien construits. Nos noirs, malgré un cœur énorme au plaquage, subissent et encaissent un essai à la 44ème minute.
Notre capitaine courage, Hadrien Couasnon, se blesse à la cheville et laisse sa place à Simon Chabloz. Notre charnière fait l’objet d’un changement, Paul David pour Maxime Tardieu et Victor Guillemot pour Max Bernhart.
Les HDF opère une 2ème vague de remplacements tactique, qui paye encore un fois et voit notamment aller à l’essai le n°22 qui au bout d’une course de 40 mètres, faite de 2 cadrages débordements marque entre les poteaux.
Le Scuf encaissera encore un essai à la 69 ème.
Dans un sursaut d’orgueil,0 et dans un beau mouvement offensif fait de rapidité et de fulgurance, comme le SCUF sait le faire, Max Simiand marque le 2ème essaie à la …70è minute.
Score final 18 – 32 . A l’issue du match, les coachs des HDF nous confieront qu’ils appréhendaient beaucoup ce match et considèrent le Scuf comme un très redoutable adversaire…
Malgré une belle combativité, il restera quelques regrets, des touches trop approximatives perdues notamment, mais face à une équipe très solide, habile avec le ballon, disposant de très belles individualités capables d’imprimer un rythme soutenu et faire la différence. Un match de 70 minutes, …c’est parfois trop long !
Pierre AUGUSTE

COMPOSITION : 1) Lucas Becue 2) Antoine Benichou 3) Louis-Auguste Thomas (1L) 4) Sacha Luis 5) Hadrien Couasnon (C) 6) Tristan Proust 7) Darius Lebelle 8) Roman Lerner
9) Paul David 10) Victor Guillemot 11) Paul Guillemot 12) Jules Tupin 13) Etienne Halcaren
14) Max Simiand 15) Antonin Rouchy 16) Vania Auguste-Lemaire 17) Simon Chabloz
18) Etienne Fau 19) Raphaël Alfero 20) Maxime Tardieu 21) Max Bernhart 22) Eliot Decremps
23) Matis Guiraud

FÉMININES + DE 18 Dure défaite face au leader de la fédérale 2

rcp xv 38-11 porc-scuf | 9ème journée Fédérale 2

Des Gorettes surmotivées, un temps idéal, froid et ensoleillé, les conditions étaient réunies ce dimanche pour aller chercher le RCP XV, leader de la poule Ile-de-France de Fédérale 2.

Deux minutes de jeu, premier essai des jaunes et noires. Les Gorettes ont la fâcheuse tendance à ne pas rentrer dans leur match et font une nouvelle fois honneur à leur réputation. 7-0.

Des petits cafouillages en touche, une défense et une attaque pas assez engagées …  décidément les Gorettes n’y sont pas. Deuxième essai encaissé en vingt minutes. 14-0.

Les placages hauts s’enchaînent des deux côtés du terrain mais c’est le RCP XV qui est pénalisé en premier. Carton jaune pour l’ailière adverse. 

Trente minutes de jeu, l’heure de la révolte a sonné pour les roses et noires – en gris ce dimanche. Ça y est les Gorettes sont lancées, elles rentrent leurs courses, mettent de l’intensité. Enfin du beau jeu ! 

Et elles provoquent des fautes chez l’adversaire. Deux pénalités obtenues, converties par Clémence.

14-6 à la mi-temps

On y croit, on se rend compte côté Gorettes que le RCP XV n’est pas intouchable, qu’ensemble on va le faire. Mais elles ne sont pas les seules à revenir sur le terrain surmotivées. Les jaunes et noires foncent, profitent de nos fameux placages paillassons pour avancer et plantent deux essais d’affilée. 26-6.

L’arbitre avait prévenu : cette fois c’est aux Gorettes d’écoper d’un carton jaune pour placages hauts. Charlotte sort. Les filles doivent tenir à 14. Elles prennent finalement deux essais. 38-6.

Touchées mais pas coulées, les Gorettes relèvent la tête. Elles ont eu des occasions tout au long du match, ont flirté avec l’en-but adverse, pas question de repartir sans essai. On se fait plaisir, on joue ensemble, on fait vivre le ballon offensivement. Au terme d’une belle action collective, Alex aplatit ! 38-11

Moment de liesse pour les Gogos qui n’ont plus qu’une envie : aller vite en remettre un. Mais le temps est écoulé, RCP XV récupère le ballon et botte en touche.

Il y a eu de beaux moments, du plaisir et aussi de la frustration chez ces Gorettes qui ont déjà fait du chemin et continuent de grandir ensemble.

Diapositive précédente
Diapositive suivante
La composition :

1. Nikita Olivier-Lew 2. Kenza Chafi Chaib 3. Lucie Rozinthe 4. Zélia Cann 5. Charlotte Ravilly 6. Agathe Charny 7. Jeanne Dall Orso 8. Fanta Toure 9. Bethany Randall 10. Carole Tan 11. Hélène Monteil 12. Clémence Rivoire 13. Marie Desjardins 14. Agathe de la Fayolle de Mars 15. Isoline de la Fabrègue de Pallares 16. Juliette Giraud 17. Sixtine Vandebrouck 18. Adélys Olivier 19. Lara de la Llave 20. Meissa Allali 21. Julie Peyresblanques 22. Alexandra Favard

FÉMININES + DE 18 les coyotes trop fortes pour les gorettes

scuf-porc 17-46 UBM VITRY | 13ème journée Fédérale 1

Sous un beau soleil, les Gorettes affrontent UBM Vitry pour cette rencontre de Fédérale 1. Après un match aller difficile, c’est avec la volonté d’en découdre que les Gorettes se présentent sur leur terrain à 15h, dimanche 27 février, devant un public venu nombreux les supporter.

L’envie est bien là dans les deux camps. A la 10ème minute, Blandine tente une de ses mythiques interceptions de passe. Malheureusement cette fois-ci, cela ne fonctionne pas et l’arbitre lui assène un carton jaune. S’en suivent deux essais des arrières de UBM Vitry à quatre minutes d’intervalle.

15ème minute, le score est de 0-15. Les Gorettes restent mobilisées, redoublent d’effort et Blandine revient sur le terrain. A la 26ème, la pilier d’UBM inscrit un essai. Après une blessure côté UBM Vitry, Rose, inspirée par cet essai de pilier décide d’en mettre un à son tour, moins de dix minutes après être rentrée sur le terrain. 5-17

Juste avant la mi-temps, UBM Vitry marque un essai transformé. Mi-temps 5-24

Pendant ce temps dans les gradins, on s’interroge sur le choix de la police des maillots de l’UBM. Sont-ce des 10, 11, 12, 13, 14, 15 ou des 70, 77, 72, 73, 74, 75 ? Y aurait-il deux 7 sur le terrain ?

Le match reprend avec quelques changements : Coline pour Lucie et Jeanne pour Eglantine. La mi-temps a fait du bien aux Gorettes. Lily marque un essai à la 44ème.

Une minute après, Camille, souhaitant peut-être conjurer le mauvais sort de l’interception de Blandine, se lance à son tour pour une interception. Cette fois-ci ça passe ! Il reste 70 mètres pour atteindre l’en-but. Qu’à cela ne tienne ! Camille court, court et court vite. Poursuivie par trois joueuses d’UBM Vitry, elle est inarrêtable. Essai entre les poteaux ! Cela facilite la tâche de Blandine qui transforme en drop pour gagner du temps. 17-24, la tension est à son comble.

La fin du match est difficile pour les Gorettes. UBM Vitry marque quatre essais, dont un transformé. Ce match n’aura pas été facile. L’émotion est forte côté PORC-SCUF quand le sifflet retenti.

Elles s’y attendaient mais la rencontre a été éprouvante pour les Gorettes.
Diapositive précédente
Diapositive suivante
La composition :

1. Marion Simon 2. Juliette Giraud 3. Lucie Rozinthe 4. Eglantine Olivry 5. Laure Aulanier 6. Juliette Dhumières 7. Inès de Baynast de Septfontaines 8. Léopoldine Bauer 9. Lily Colombet 10. Blandine Frete 11. Juliette Sorret 12. Elsa Devidas 13. Jeanne Trias 14. Camille Biernat 15. Juliette Minne 16. Coline André 17. Rose Gammel 18. Diane de Coetnempren de Kersair 19. Jeanne Dall Orso 20. Meissa Allali 21. Marie Desjardins 

FÉMININES + DE 18 UN DOUBLON DIFFICILE

stade français 33-3 scuf-porc | 12e journée Fédérale 1

Double déplacement pour les Gorettes, ce dimanche 20 février. En Fédérale 1, les Roses et noires défiaient le Stade Français. 

Les Gorettes rentrent bien dans leur match. Après trente premières minutes acharnées, elles sont même les premières à ouvrir le score. Pénalité de Blandine. 0-3

Le Stade se rassure un peu avec un essai avant la mi-temps. 7-3

Mais nos Gorettes les font clairement douter. Preuve de leur fébrilité, des remarques pas très fair-play sont lancées entre deux actions, et même depuis le bord du terrain.

Les roses et noires résistent, vaillantes, avant d’encaisser quatre essais en trente minutes.

33-3. Le score est sévère, les Gorettes étaient à la lutte. 
Diapositive précédente
Diapositive suivante
La composition : 

1. Agathe Charny 2. Marion Simon 3. Rose Gammel 4. Eglantine Olivry 5. Laure Aulanier 6. Juliette Dhumières 7. Anaëlle Nourri 8. Inès de Baynast de Septfontaines 9. Bethany Randall 10. Juliette Minne 11. Juliette Sorret 12. Blandine Frete 13. Elsa Devidas 14. Hélène Monteil 15. Lily Colombet 18. Anna Lecomte 19. Léopoldine Bauer 20. Meissa Allali 21. Marie Desjardins 

ste geneviève 68-10 porc-scuf | 8e journée Fédérale 2

Un match compliqué pour les Gorettes en Fédérale 2. En déplacement à Sainte-Geneviève, les roses et noires ont pris l’eau – et la boue. Douze essais encaissés, dont trois dans les dix dernières minutes, contre un seul essai inscrit. Mais nos Gorettes sauront se relever !

Diapositive précédente
Diapositive suivante
La composition :

1. Kenza Chafi Chaib 2. Juliette Giraud 3. Sarah Giraud 4. Zélia Cann 5. Charlotte Ravilly 6. Capucine Epagneau Domenach  7. Solène Cochennec 8. Fanta Toure 9. Lucie Brasero 10. Carole Tan 11. Agathe Rivron 12. Clémence Rivoire 13. Emeline Michalon 14. Camille Biernat 15. Isoline de la Fabrègue de Pallares 17. Nikita Olivier-Lew 18. Jeanne Dall Orso 20. Agathe de la Fayolle de Mars 21. Bertille Rivère des Borderies 22. Alexia Marandel

Cadettes

Kevin Malithe nous apporte de bonnes nouvelles en provenance de son groupe de Cadettes dont il s’occupe depuis plusieurs saisons.

Hawa Tounkara et Aby Traoré (F-18) sont actuellement en stage avec l’Equipe de France à 7 développement en Belgique. Elles ont intégré le groupe alors qu’elles ne sont pas encore majeurs ! Une belle récompense pour le SCUF Rugby et sa politique de formation.

A noter également que Salimata Tandiang a rejoint Marcoussis avec l’équipe de France 7 en tant que Sparing partner, elle aussi n’a pas encore 18 ans.

Le Sporting Club Universitaire de France n’a pas compté dans ses rangs d’internationaux depuis près de cent ans. On peut espérer que c’est du côté du rugby féminin que viendra la consécration

Les matchs du week end

Seniors 1 : Noisy le Grand – SCUF

Seniors 2 : Noisy le Grand – SCUF

Seniors 3 : Bretigny – SCUF

Seniors Féminines Fed1 : Courbevoie – SCUF/PORC

Seniors Féminines à X : Plessis Robinson – PORC/SCUF

Cadets National : Entente Marne Rugby – SCUF 

Cadets Regional : SCUF/Clichy – Clamart

Féminines F-18 à XV : Bobigny/Pantin/SCUF – Stade Français/MLSGP 

Féminines F-18 à X : Bobigny/Pantin/SCUF – Viry/Ste Geneviève

Juniors : Entente Marne Rugby – SCUF   

INTERVIEW - wendy de horta pereira

De Horta Pereira Wendy
Né le 26 juin 1996
Postes joués : Première ligne (pilier gauche, droite et talon ?)
Profession : Technicienne aéronautique MRO à Air France Industrie (réparation et entretiens des avions de ligne)

– Comment as-tu découvert le rugby ? Quel est ton parcours avant le SCUF ?

J’ai découvert ce beau sport un peu par hasard lorsque j’étais étudiante en licence d’histoire à Panthéon la Sorbonne. J’ai essayé la natation et le tai-chi (:D) qui étaient des sports trop individuels à mon goût. Mon professeur de natation qui était aussi l’entraîneur de l’équipe de rugby féminine de ma fac m’a tout simplement proposé de venir essayer le rugby (jeu à 7 ou 8). J’ai dit oui et me voilà !

– Au SCUF depuis 2017, comment arrives-tu au club ?

Un moteur de recherche, une simple requête et me voilà. J’ai cherché une équipe de rugby à proximité de mon ancien logement. À l’époque j’avais envie de m’investir et d’avoir plus d’entrainements que ce qui m’était proposé à l’université. Je voulais tout apprendre et surtout jouer à XV. Cette envie ne m’a toujours pas quittée, je suis toujours aussi enjouée dans ma pratique du rugby.

– Tes premières années sont synonymes de titre, d’un beau parcours en chpt de France et d’une montée en Fed1. Souvenir ?

Des rires, des pleurs, des fêtes, la vie quoi ! J’étais un petit poucet pendant mes premières années, je ne parlais pas beaucoup et j’écoutais consciencieusement les conseils de mes coaches et de mes coéquipières.
Je suis fière et chanceuse d’avoir évoluée avec une équipe aussi épique que les Gorettes. Elles m’ont énormément appris et je pense que beaucoup d’entre-elles ne se rendent pas compte de l’impact qu’elles ont eu sur moi.

– Les deux dernières saisons ont été compliquées avec un championnat covidé, ça n’a pas été trop dur de se motiver pour rechausser les crampons cette saison ?
La Covid-19 m’a permis d’apprécier encore plus les instants passés avec les gogos. Aujourd’hui je joue comme si c’était la dernière fois. Je donne tout ce que j’ai par peur qu’on me l’enlève. Je pratique pour le plaisir, c’est l’une des sources de ma motivation.

– Cette année, on te retrouve à alterner entre l’équipe de Fed1 et de Fed2, comment se passe ta saison ?

J’apprends et j’avance chaque jour un peu plus. Je joue avec tout le monde (Fed 1 et 2) et j’adore. Je donne tout ce que j’ai dans le ventre et j’ai beaucoup à donner. Cette équipe est mon moteur, elle me fait avancer.

– Au niveau de ton poste, comment t’es-tu retrouvée au talonnage. Ça t’arrive d’occuper d’autres postes ?

J’ai commencé en tant que pilière droite. Je suis une première ligne polyvalente et j’essaie de m’appliquer dans mon nouveau poste de talonneuse (occasionnelle). On manque un peu de premières lignes alors je tente de diversifier mes compétences. Je peux aussi dépanner en tant que troisième ligne et centre. Mon rêve est d’être ailière, je n’ai pas encore réussi à atteindre ce poste haha.

– Un mot à ajouter ?
Un big up à Gaby et ses petites ou petits !

Le calendrier de la saison

Toutes les catégories, tous les matchs !

La boutique du club

Commande et paiement en ligne – Stock garanti – Retrait gratuit en boutique (40 Rue Saint-Jacques, 75005 Paris) ou Livraison à domicile pour 5€ (gratuite à partir de 150€ d’achat) – Boutique en ligne ouverte du 1er au 5 de chaque mois jusqu’en juin.

En cette période de fin d’année et de défiscalisation, votre soutien est primordial pour mener nos actions (66% de réduction d’impôt sur le revenu & 60% sur l’IS)! MERCI d’avance!